Ecrire avec la lumière

L’atelier s’adressait à des collégiens, des apprentis, ainsi que des détenus.

À partir de cinq de mes photographies, les participants ont imaginé une narration, chacun reprenant à son compte au moins une des images. Petite particularité, les photographies montraient des reflets piégés dans divers objets chromés, manière pour moi de signifier que toute écriture, tout regard, n’offre jamais qu’un reflet partiel et déformé, concentré, du monde et que la vérité se cache peut-être précisément dans les détails.

 

 

*

Lire le texte d’un participant du Centre de Détention

 Et après

*

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à me

contacter

***